Logo nb
Logo
un-metier-d-avenir-instructeur-authentic-pilates-biomecanicien

Un métier d’avenir : instructeur Authentic Pilates, Biomécanicien

Cours - 26/04/2017

C’est un métier qui se positionne entre un professeur de sport et un kinésithérapeute.
C’est une personne maîtrisant la mise en oeuvre mécanique du corps humain. En d’autres termes une personne sachant faire bouger un corps en toute sécurité dans n’importe quelle situation de la vie sportive ou non.
Sécurité est le maître mot. L’étudiant Biomécanicien apprend les 3 premiers systèmes physiologiques permettant de bouger avec qualité : ostéo-articulaire, musculeux tendineux, respiratoire. Puis à l’aide de mouvements choisis, il apprend à positionner le corps en toute sécurité.
Cette formation dispensée au Studio Authentic Pilates de Metz est unique dans la région. Elle permet d’appliquer de suite, la théorie à la pratique, j’appelle cela la théorie du mouvement. De cette façon l’étudiant comprend rapidement les différents systèmes car il les vit et les ressent immédiatement. Elle s’adresse aux professionnels de la santé, professeurs de sport dans toutes les disciplines, aux personnes désirant changer d’orientation professionnelle ainsi qu’aux personnes souffrantes désirant se renforcer en profondeur et comprendre comment utiliser le corps à l’avenir. Les conditions de formations sont définies lors d’un premier entretien ou le candidat est évalué. Il n’y a pas d’âge requis pour suivre cet enseignement. Cette formation représente le résultat de mes quarante années de recherche sur la science et l’art du mouvement. L’apprentissage comporte l’essentiel des connaissances au fonctionnement de l’humain. Actuellement une personne de 58 ans suit la formation dans un cadre de reconversion professionnel (voir photo). L’important est de comprendre l’intérêt de s’occuper de soi avant de pouvoir s’occuper des autres..
Jusqu’à présent les pratiquants bougeaient dans les disciplines sportives en se positionnant dans des postures approximatives créant ainsi des usures prématurées du corps pour arriver à des blessures, tous les sportifs ont ressenti ces douleurs. Certaines idées reçues sont d’ailleurs tenaces : si tu n’as pas mal à la fin d’un entraînement c’est que tu n’as rien fait !!! eh bien c’est faux. Un corps bien actionné n’a ni douleurs ni courbatures si c’est le cas c’est qu’il a trop forcé ou le corps a été entraîné sans respecter les alignements physiologiques. On peut ressentir une fatigue musculaire et c’est tout. En s’entraînant de la sorte on se situe dans un cadre de santé, le corps se renforce l’énergie augmente les douleurs disparaissent le corps devient opérationnel, il devient le meilleur partenaire dans toutes les situations de la vie.
Il fut un temps ou cela n’était pas nécessaire d’être aussi précis dans la position, il y a encore quelques dizaines d’années les gens travaillaient aux champs ou à la mine les travaux étaient physiques, le corps robuste et bien nourris supportait beaucoup d’excès. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, le corps est fait pour être debout ou couché, 80 pour cent du temps est passé en position assise, le corps se « démuscle » et se raidis. Aujourd’hui le corps s’est tellement fragilisé qu’il faut obligatoirement connaître les verrous de sécurité afin d’éviter une usure prématurée des os et articulations. La connaissance du système digestif permet de savoir naturellement comment nourrir son corps et cet ensemble permet de bien vieillir. La première condition du bonheur c’est d’être en bonne santé.


Philippe WILHELM (à suivre...)